champ de vision

… en cours de construction…
 

CHAMP DE VISION, installation, 2006.

Les ‘Œil–fleurs’ sont toujours ouverts, veillent, surveillent et réveillent. Ils invoquent le sentiment d’être toujours regardé et d’être toujours dans un champ de vision, un champ de surveillance. Tout ce qui nous entoure est inspecté, ainsi, il faut être vigilant.

C’est vrai que de plus en plus notre monde, avec ses moyens de surveillance en perpétuel perfectionnement, ressemble à celui de George Orwell en « 1984 » où « la police de la pensée » surveillait tout le monde, constamment…

Mais l’œil est aussi signe de découverte et moyen d’ouverture sur l’autre. Et c’est entre ces deux vocations opposées que se développe tout champ de vision…