L’un et l’autre

.

quelques visages,… un seul ou plusieurs personnages, sur un fond récupéré en bois de caisse d’emballage, à peine peints en blanc et rehaussés par des points et des lignes en pyrogravure. Leurs présences se complètent, leurs regards également ce qui prête une certaine singularité à chacun d’eux. Le dessin était là, il ne fallait pas l’inventer ou l’imaginer. Il suffisait de le dégager parmi cet amas de textures, de traits, de contours et de lignes serpentines. Il suffisait de suivre ou de choisir un début et une fin à ses segments, de les marquer, de les rendre plus foncés, de les relier entre eux.

.

A few faces, one or several characters, extracted from a reprocessed wooden background of a packing case. They are hardly painted in white and enhanced by points and lines in pyrography. Their presences complete each other, also their views is what lend each other a certain singularity. Needless to invent it or to imagine it, the drawing was there. We simply need to separate it from this mass of textures, lines, contours and serpentine lines. It was enough to follow or choose a beginning and an end to its segments, to mark them, to make them darker, and to link them together.