Mot-valise

ce dispositif est composé de deux éléments : Le premier est une animation vidéo intitulée Les lettres nomades. Le deuxième, un assemblage intitulé Mot-valise.
L’animation, d’une durée de 5 minutes, est une combinaison entre le jeu des mots croisés, où les lettres prennent position sur une grille, et les messages anonymes écrits avec des lettres, de polices et de caractères différents, découpées et collées sur un même support.
Dans l’animation, les lettres bougent, changent de place, d’ordre et de sens. Elles ne sont ni prisonnières d’une grille, ni fixées selon un sens déterminé. Cette propension à la mobilité se retrouve dans l’assemblage. Les lettres qui ont servi dans l’animation furent placées dans une valise. Cet objet rappelle matériellement et symboliquement la notion du mot-valise, d’où le choix de son titre. Matériellement, puisque ces lettres qui, comme c’est prouvé dans la vidéo, sont des mots en puissance, sont mis dans une valise.
Réorganiser ces lettres pour créer des mots est un jeu aux possibilités inépuisables. Chaque lettre de chaque mot peut orienter l’esprit du spectateur dans une direction indéterminée et imprévisible. «Le rhizome n’a pas de commencement ni de fin mais toujours un milieu, par lequel il pousse et déborde», disait Deleuze, et le dispositif réalisé montre comment l’articulation des lettres et des mots se fait en rhizome.